Rechercher

Newsletter de décembre 2021

Dernière mise à jour : 3 mars


Derniers mois 100% ingénierie


Ces derniers mois ont vu le volet ingénierie de Motion prendre de l’ampleur. Tous nos efforts et toute notre énergie sont dirigés vers les contrats de développement en cours. Fidèles à notre signature, nous travaillons avec de grandes entreprises issues du domaine du deux roues, mais pas seulement…


Tout ça vous paraît un peu abstrait ? L’ingénierie, comment ça marche ?


Tout d’abord, les clients nous fournissent leur cahier des charges. C’est nous qui concevons des solutions répondant à leurs exigences. Quand les meilleures idées ont fusé, ont pris racine puis ont abouti, ça donne une maquette 3D puis un prototype que nous réalisons dans notre atelier à Villefranche.


Nous passons par l’impression 3D. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a que ce moyen qui permette de se rendre compte de l’encombrement réel, d’évaluer les interférences avec les systèmes annexes, les fonctionnements mécaniques basiques et enfin, de vérifier que ça se monte !


Dernière étape, le passage dans le monde réel : un authentique prototype est fabriqué. Il peut être réalisé dans différents matériaux : de l’aluminium au carbone en passant par le téflon, le polyuréthane ou tout autre matière nécessaire… Plusieurs choix de matériaux, plusieurs façons de réaliser les premiers tests de fonctionnement de façon optimale.


Nous avons hâte de pouvoir vous en dire plus, mais sachez déjà que les produits issus de la technologie Motion sortiront dès 2022-2023, restez donc informés et connectés, vous en saurez davantage prochainement !


Un centre de test dynamique et énergétique au cœur de l’atelier


Notre atelier avait déjà tout d’un grand, puisqu’il possédait son propre centre de test pour nos lames (si vous voulez en savoir plus, venez jeter un coup d’œil au brevet wave).

Aujourd’hui, nous ajoutons une corde à son arc : nous pouvons désormais tester également tous nos châssis en interne.


Un élargissement de nos prérogatives qui nous permet de vérifier nos prototypes selon des normes exigeantes, celles de notre cahier des charges et de la norme ISO 4210, qui impose deux types de tests, statiques et dynamiques.


C’est pour nos clients la garantie d’un contrôle de pointe, qui ne laisse rien au hasard, ni aux autres.


Focus sur notre brevet : torque link©


Nous souhaitons profiter du format de communication qu’offre cette newsletter pour vous présenter chaque mois l’un de nos brevets. Ce mois-ci, nous vous dévoilons le petit nouveau de la classe, fraîchement enregistré auprès de l’INPI : la torque link.


Nous n’en sommes pas peu fiers, et vous allez comprendre pourquoi !


La torque link © permet de gérer le couple de freinage d’une suspension mono-pivot. Concrètement, la biellette dérive les efforts de freinage pour ne pas qu’ils se répercutent sur la compression de la suspension.


Résultat ? Un dispositif qui optimise la position, l’agencement et le nombre de pièces de la suspension, permettant des gains significatifs en termes de masse, de fiabilité, de coût de production et d’intégration.



E18+ : c'est votre dernière chance !


Les dernières fourches E18 +, les irréductibles, ne sont désormais disponibles que dans un seul débattement : le 140 mm.


Si vous hésitez, sachez que cette suspension peut être montée sur des VTT/VVTAE avec un pivot conique et des roues de 27,5" (pneus conseillés de largeur mini de 2.8") ou du 29". Vous avez toutes les informations en votre possession pour faire le meilleur choix !


Dans notre prochaine newsletter, vous en saurez plus sur notre prochain produit vitrine.




Posts récents

Voir tout